En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus

GES’TIM+

Mise à Jour des données énergies-GES de Ges’Tim sur la base decoinvent V3

Enjeux

Le changement climatique, la préservation des ressources énergétiques et la qualité de l’air constituent ces dernières années des préoccupations très fortes. L’Europe et la France se sont assignés des objectifs ambitieux et doivent mettre en œuvre des mesures pour les atteindre avec une cohérence environnementale globale. De ce fait, les acteurs agricoles de la recherche et du développement sont fortement mobilisés sur ces thématiques, conduisant à un accroissement des connaissances, méthodes et références.

Dans ce contexte, les instituts agricoles (ARVALIS Institut du Végétal, Terres Inovia, IDELE, CTIFL, IFIP, IFV, ITAVI) ont produit le Guide GES’TIM+, une mise à jour de la version GES’TIM , paru en 2010. Il s’agit d’un référentiel méthodologique d’estimation des impacts environnementaux des activités agricoles sur le changement climatique, la consommation d’énergie non renouvelable et la qualité de l’air. Ce travail a bénéficié du soutien financier et technique de l’ADEME et du suivi de l’INRA, l’UNIFA, le CITEPA et Solagro. Ce guide dresse un recensement des ressources mobilisables et constitue ainsi sur ces thématiques la référence pour les ingénieurs, chercheurs, techniciens, enseignants et décideurs.

Objectifs

Les objectifs globaux sont les mêmes que ceux de la précédente version : il s’agit de recenser les différentes méthodes, outils, données d’activité mobilisables pour des évaluations environnementales à différentes échelles (filière, exploitation, atelier, produit) et guider l’utilisateur dans ses choix en fonction de ses objectifs et des données disponibles.
En revanche, cette nouvelle version de GES’TIM+ se distingue sur les points suivants :
- Un élargissement aux enjeux préservation des ressources énergétiques et qualité de l’air, du fait de la montée de ces préoccupations et des interactions avec la thématique du changement climatique ;
- Un élargissement des activités agricoles couvertes avec l’intégration de références sur la vigne et les fruits et légumes ;
- Une quantité importante de références et méthodes. Depuis la publication de GES’TIM en 2010, de nombreux projets ont été menés afin d’améliorer l’évaluation environnementale de la contribution des activités agricoles. GES’TIM+ réunit ainsi des références produites dans le cadre de projets de recherche, mobilisant de nombreuses équipes de recherche et développement. Différentes méthodes et références peuvent ainsi être mobilisées en fonction des objectifs de l’étude conduite, des données disponibles. Alors que GES’TIM proposait en 2010 une méthode de compatibilité pour chacun des postes considérés, GES’TIM+ ambitionne de proposer un panorama des différentes méthodes existantes, sans être prescriptif. Une grille permet de guider l’utilisateur dans sa lecture du guide et ses choix méthodologiques.
- Une mise à jour de l’ensemble des références préexistantes sur le changement climatique. Certains postes ont fait l’objet d’évolutions plus importantes dont en particulier les références concernant la production des engrais ainsi que le stockage de carbone dans les sols.
- L’intégration d’une partie « exploration méthodologique » regroupant un état de l’art sur des questions méthodologiques rencontrées depuis la parution de GES’TIM en 2010, sans que des solutions soient pour le moment opérationnelles, ainsi qu’une présentation de projets en cours pouvant potentiellement permettre de mettre à jour à moyen terme des éléments de GES’TIM+.
- L’intégration d’une partie « Cas d’étude » présentant des ordres de grandeur sur différentes productions agricoles et des exemples de travaux de comparaison de différents types de modèles.

Résultats

Le projet GES’TIM+ a abouti à la mise à jour du référentiel méthodologique d’estimation des impacts environnementaux des activités agricoles sur le changement climatique, la consommation d’énergie non renouvelable et la qualité de l’air. Il a été alimenté à partir d’un recensement des références produites depuis la publication du premier guide GES’TIM en 2010.

Cette nouvelle version se veut être un socle commun pour la réalisation de futurs projets ou études sur le potentiel d’atténuation des GES en agriculture, et pour la mise à jour des outils d’évaluation environnementale tel que ClimAgri®, SYSTERRE®, …

Rôle d’ARVALIS dans le projet

• En tant que Chef projet, ARVALIS a coordonné l’ensemble des partenaires pour la réalisation des travaux.

Carte d’identité

Chef projet ARVALIS : 
Aurélie TAILLEUR
Contact : Clotilde TOQUE
Piloté par : ARVALIS
Commencé le : 19/12/2017
Durée : 27 mois
Financé par : ADEME
En partenariat avec : 
♦ ADEME
♦ CTIFL
♦ Terres Inovia
♦ IFV
♦ ITAVI
♦ IDELE
♦ IFIP
Pour un coût total de :  116 588  €