En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus adaptés à votre région et réaliser des statistiques.

En savoir plus

Communiqué de presse 

Désherbage du maïs fourrage : le plus tôt est le mieux !

Comme toutes les cultures d’été, le maïs fourrage est particulièrement sensible à la concurrence des adventices.

Selon la nature et la densité de la flore, la nuisibilité mesurée peut aller jusqu’à 80 % du rendement.

Un désherbage mal maîtrisé, une intervention trop tardive, un choix de produit inadapté peut faire perdre plusieurs tonnes de matière sèche par hectare.

A contrario, un désherbage réussi garantit, au-delà du rendement, l’absence de plantes toxiques dans le fourrage récolté (datura, morelle, mercuriale) et préserve le capital propreté des parcelles.

Téléchargez le communiqué et la photo en PJ


Crédit photo :
ARVALIS Michel MOQUET