ARVALIS se mobilise pour relever la teneur en protéines des blés français

ARVALIS se mobilise pour relever la teneur en protéines des blés français

Avec le renforcement des exigences sur les marchés intérieur et export, le taux de protéines devient un enjeu majeur pour les filières blé. ARVALIS - Institut du végétal met en place un plan d’actions visant à relever la teneur en protéines des blés français dès la récolte 2014. Ce plan se décline en actions de court terme, valorisant les connaissances sur le sujet en mettant en avant la notion « d’itinéraire technique protéines » et en actions de moyen et long terme mobilisant la recherche sur de nouvelles pistes pour renforcer cette teneur en protéines.


La notion d’itinéraire technique protéines repose sur trois points clés qui ont un effet direct sur la teneur en protéines des grains : variété, pilotage et apport post-épiaison.
Pour renforcer la teneur en protéines, il faut mettre en œuvre un ensemble de pratiques qui commence par le choix de variétés adaptées, qui se poursuit par une gestion optimisée de la fertilisation azotée et qui finit par l’intérêt de reporter de l’azote de début de cycle vers la période épiaison-floraison où l’efficience de l’azote est la meilleure vis-à-vis de l’enrichissement du grain en protéines. Le contrôle de la teneur en protéines par le pilotage de fin de parcours est un élément important de connaissance et d’évaluation de ses pratiques qui pourra être utile pour améliorer son itinéraire technique « protéines ».


En janvier 2014, ARVALIS a édité une première publication : Teneur en protéines des blés : relever le double défi agronomique et économique destinée à accompagner les producteurs et les techniciens dans la mise en œuvre de cet itinéraire technique.
D’autres actions vont se poursuivre tout au long de la campagne 2013-2014, dont parmi elles l’organisation d’un colloque national sur la qualité des blés le 13 mai 2014 à Paris.